Le gingembre et la grossesse que devez-vous savoir

Le gingembre et la grossesse : que devez-vous savoir ?

Il y a beaucoup de discussions sur le net à propos de la consommation de gingembre pendant la grossesse.

Certains avis sont défavorables à la consommation de gingembre pendant et après la grossesse, tandis que d’autres indiquent que le gingembre est une plante miracle.

Ses caractéristiques le rendent idéal pour soulager les nausées et les vomissements que beaucoup de femmes ressentent du premier au troisième mois.

Le thé au gingembre ou la prise de gélules de gingembre pour réduire les effets des nausées matinales peut être une action néfaste si vous n’êtes pas suivie par votre médecin généraliste ou votre gynécologue.

Le gingembre contient un certain nombre de produits chimiques – shogaols, gingérols, bisapolène, zingiberol, sesquiphellandrene, huiles essentielles et résines – qui apportent des bienfaits en soulageant les nausées et l’inconfort.

En tout cas, il est toujours bon de se rappeler qu’il faut toujours demander conseil à son gynécologue, pour mieux comprendre si son état lui permet d’assimiler le gingembre de la meilleure façon ou non.

Index des contenus

  • Y a-t-il des risques liés à la consommation de gingembre pendant la grossesse ?
  • Quelle quantité de gingembre peut être consommée pendant la grossesse ?
  • Dans quelle mesure la consommation de gingembre est-elle adaptée aux femmes enceintes ?

Y a-t-il des risques liés à la consommation de gingembre pendant la grossesse ?

La consommation de grandes quantités de gingembre peut entraîner un risque accru de fausse couche. Une situation qui peut se produire en particulier chez les femmes âgées.

Lorsque vous décidez de prendre du gingembre, pour éviter les problèmes, il est toujours bon de rester bien en dessous de la dose recommandée par votre gynécologue. Les contre-indications sur la consommation excessive de gingembre, peuvent conduire à découvrir quels sont les effets négatifs de ce rhizome sur l’organisme des personnes.

Le dicton « il vaut toujours mieux prévenir que guérir » est certainement un mantra à garder à l’esprit. Surtout pendant les mois où vous faites grandir votre enfant dans votre corps.

Quelle quantité de gingembre pouvez-vous consommer pendant la grossesse ?

Il n’y a pas de réponse unique à cette question. Chaque femme est un cas différent de l’autre, mais en général il est bon de ne pas dépasser 1000mg de gingembre séché par jour. Pour être sûr de ne pas faire d’erreurs, vous pouvez vous en tenir à la moitié de ce dosage.

Le gingembre séché et le gingembre en pilules n’ont pas toujours la même puissance et la même efficacité. Dans de nombreux cas, il peut avoir été « dilué » avec d’autres ingrédients. Il peut être difficile de déterminer la quantité exacte de gingembre qui peut être ingérée sans problème.

Dans quelle mesure la consommation de gingembre est-elle adaptée aux femmes enceintes ?

Pour être certain de la quantité de gingembre que vous consommez, il est préférable d’utiliser du gingembre frais pendant la grossesse. Les racines que vous trouverez chez votre marchand de fruits et légumes ou dans votre supermarché sont une solution plus qu’efficace pour ceux qui veulent inclure du gingembre de qualité dans leur alimentation.

Grâce à une balance de précision, vous pouvez vérifier la quantité de gingembre que vous allez insérer dans chaque plat ou préparation avec un soin extrême. C’est très important pour ceux qui doivent faire attention à ce qu’ils mangent.

Le gingembre frais peut être d’un grand secours pour les femmes qui se trouvent dans des situations de nausées et de vomissements, à condition que sa consommation soit strictement contrôlée.

Ce n’est qu’après avoir consulté votre gynécologue que vous pouvez être sûre de pouvoir inclure le gingembre dans votre alimentation et de la quantité maximale que vous pouvez en consommer.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *